Communiqués

15 août 2019

RENFORCEMENT DES PARTENARIATS ET DE LA COHÉSION DES PRATIQUES DE LUTTE CONTRE LA VIOLENCE FONDÉE SUR LE GENRE DANS LE NORD-DU-QUÉBEC.

Communiqué

Le 15 août 2019 — Amos (Québec) Ce matin, l’honorable Maryam Monsef, ministre du Développement international et ministre des Femmes et de l’Égalité des genres, a fait l’annonce d’un investissement de 3,3 millions de dollars dans dix organisations du Québec. Ce financement permettra aux organisations de femmes et aux organisations autochtones au service des femmes de s’attaquer aux obstacles systémiques qui entravent le progrès des femmes, tout en reconnaissant et en tenant compte de la diversité des expériences des genres et de l’inégalité partout au pays.

Dans le cadre de cet investissement, le Calacs-Abitibi recevra 255 295 dollars pour la mise en œuvre du projet Renforcement des partenariats et de la cohésion des pratiques de lutte contre la violence fondée sur le genre dans le Nord-du-Québec. Ce projet de 45 mois vise à bâtir et soutenir la mise en œuvre d’une coalition d’intervenantes et intervenants de différents secteurs d’intervention, concerné.es par l’exploitation et la violence sexuelle dans la région du Nord-du-Québec. Il permettra de répondre aux besoins d’acquisition de connaissances et de renforcement des expertises en matière de violence sexuelle, tout en favorisant aussi le partage des compétences, le savoir-faire et l'expérience des femmes autochtones.

Notamment, nous souhaitons améliorer les liens entre les régions de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec par la collaboration et le réseautage des intervenantes et intervenants qui côtoient au quotidien des personnes survivantes d’agressions sexuelles dans un secteur isolé où se côtoient des communautés allochtones et autochtones avec leurs différentes réalités.

«« Grâce à ce nouvel investissement du gouvernement fédéral, le chemin de l’avenir se dessine plus clairement. Nous sommes impatientes de générer un changement positif et durable pour les personnes survivantes de la violence sexuelle en région éloignée. » Lynda Flynn, présidente du CALACS-ABITIBI

-30-

Pour information : Josée Bélisle, coordonnatrice administrative

Calacs-Abitibi

819-732-7889

calacsabitibi@cableamos.com